Le Défenseur des droits, Dominique Baudis, a décidé de s’intéresser de près aux “conditions et au processus de recrutement au sein de la société Abercrombie and Fitch”. Il s’est auto-saisi de ce sujet le 15 juillet, soulignant que l’entreprise américaine “semble fonder ses pratiques de recrutement sur des critères discriminatoires et notamment l’apparence physique”, selon...