Connu notamment pour ses designs de pochettes de disques réalisées pour des grands groupes (comme les Rolling Stones par exemple), c’est dans un tout autre registre que Stefan Sagmeister s’invite à la Gaîté Lyrique à Paris pour une exposition sur le bonheur.

Une ambiance calme et chaleureuse qui contraste avec la fraîcheur extérieure, nous voici dès les premiers pas plongés directement dans l’univers du graphiste, ses notes, comme écrites à la main, à des endroits aussi incongrus que des piliers ou des vitres.

Stefan Sagmeister a pu laisser libre cours à son imagination (Photo: Antoine BALLET/Parlonsifo)

Stefan Sagmeister a pu laisser libre cours à son imagination (Photo: Antoine Ballet/ParlonsInfo)

Dès l’entrée dans l’expo, on ne sait plus où donner de la tête. Tellement de choses à lire, à regarder, de détails incongrus. Pourtant, l’atmosphère est calme, tout le monde prend son temps, tellement qu’on en oublierait presque qu’on se trouve à Paris. Accompagné tout au long de la visite par les réflexions du designer, on se laisse porter facilement, aidé par une musique relaxante.

A l'entrée, vous recevez une carte "défi" à réaliser lors de votre visite (Photo: Antoine Ballet/Parlonsinfo)

A l’entrée, vous recevez une carte “défi” à réaliser lors de votre visite (Photo: Antoine Ballet/ParlonsInfo)

L’originalité de cette exposition réside dans le fait que ce ne sont pas des œuvres qui sont juste montrées en attendant qu’on les regarde. Chiffres, statistiques, et dessins côtoient les observation de Sagmeister sur sa propre expérience du bonheur. Le mot d’ordre? Prendre du plaisir. A-t-il choisi les chiffres les plus pertinents? Les plus marquants? La réponse se trouve sur un coin de mur: “J’ai parcouru les études, j’ai pris celles qui me plaisaient le plus, et j’ai ignoré les autres”. Et si vous aimez vous exprimer, vous trouverez votre bonheur, l’escalier est libre expression, et tout le monde peut y aller de son petit commentaire en écrivant sur le mur. Enfin, divers atelier plus incongrus les uns que les autres ponctuent notre visite (en quoi pédaler sur un vélo me rend-il plus heureux?).

 

Si vous voulez vous exprimer, les murs des escaliers sont faits pour! (Photo: Antoine Ballet/Parlonsinfo)

Si vous voulez vous exprimer, les murs des escaliers sont faits pour! (Photo: Antoine Ballet/ParlonsInfo)

En conclusion, une expo courte, mais franchement agréable, une bulle hors de la mauvaise humeur ambiante dans la capitale. The Happy Show, qui accueille en moyenne 800 visiteurs par jour, est un succès total. Lors d’une interview, Sagmeister à indiqué qu’il n’avait reçu “presque que des retours positifs aux États-Unis et au Canada.”. Comme le graphiste le dit lui-même, cette exposition ne vous rendra pas plus heureux. En revanche, elle peut vous faire prendre conscience que vous l’êtes déjà. Alors souriez!

 Antoine Ballet

———————————————————————————————————————————————————————-

Infos pratiques:

Exposition “The Happy show”, Gaité lyrique de Paris, 3 bis rue Papin, 75003 Paris

Prix: 5 euros pour les -26 ans, 7.50 pour les +26 ans.

Date: Jusqu’au 9 mars

Durée: Entre 30 et 50 mins