Football - Comme chaque année, aux alentours des fêtes de fin d’année et ce durant près d’un mois, le mercato d’hiver fait son grand retour. Tantôt espéré, tantôt critiqué, il donne lieu à de vives négociations entre les différents partis concernés (président/entraîneur/joueur/agents…) et permet ainsi aux dirigeants soit d’alléger leur effectif soit, au contraire, de le renforcer. Tour d’horizon de cette valse des joueurs.

Lucas Moura a signé au PSG.

Lucas Moura a signé au PSG.

On commence tout de suite par une énorme surprise, celle du départ de Jean Fernandez de l’AS Nancy Lorraine où il était en poste depuis janvier 2011. Le président Jacques Rousselot décide de se séparer de son entraîneur par manque de résultats. Nancy, bon dernier du championnat, va devoir se passer désormais des compétences de son fin tacticien. Des noms comme Olivier Rouyer ou Pablo Correa sont évoqués pour reprendre les rennes de l’équipe.

Au sujet des arrivées, outre celles phares du brésilien Lucas Moura au Paris Saint-Germain, de Mathieu Debuchy à Newcastle ou encore de Foued Kadir à Marseille, plusieurs dossiers chauds font l’actualité. Parmi eux, celui de Loïc Rémy, qui a récemment refusé une offre des Queens Park Rangers mais ne laisse pas insensible les dirigeants de Newcastle souhaitant pallier l’absence de Demba Ba parti à Chelsea. Toutefois, Schalke et le Borussia Dortmund gardent toujours un œil sur le dossier.

Le PSG: départs de Nene et Hoarau

Affaire à suivre donc, tout comme celle du parisien Nene qui devrait s’engager avec Al-Gharafa (Qatar) où l’attendrait un salaire avoisinant les 7 millions d’euros par an. Désireux de quitter le club de la capitale et d’améliorer son temps de jeu (548 minutes), le brésilien, qui n’a inscrit qu’un seul but cette saison, va tenter de se relancer dans un club nettement moins huppé afin de retrouver un meilleur niveau. Un choix de carrière assumé malgré les efforts répétés de Besiktas et surtout de Santos.

Par ailleurs, le PSG enregistre le départ de son attaquant Guillaume Hoarau qui, à 28ans, paraphe un bail de 3 ans avec le Dalian Aerbin FC (Chine). Les rumeurs les plus folles parcourent la capitale, annonçant des vedettes comme Cristiano Ronaldo, Nicolas Anelka ou encore Didier Drogba dans la dream team parisienne.

De son côté, le champion en titre montpelliérain semble soucieux de garder les cadres de son effectif. Après le départ d’Olivier Giroud pour Arsenal l’été dernier, c’est au tour de Younès Belhanda d’être courtisé. Le président Nicollin a jugé insuffisante une offre de 9 millions d’euros (plus des bonus) de Fenerbahçe. Comme annoncé, il ne lâchera pas son prodige marocain à moins de 14 millions, bonus compris. Autant dire que les choses se compliquent…

Dans l’actualité française cette semaine, la Juventus de Turin se positionne sur le dossier Lisandro Lopez, Andreas Laudrup rejoint les Verts de Saint-Etienne (prêt), Hengbart débarque à l’AC Ajaccio et Mulumba (Lorient) fait l’objet d’un prêt à Dijon.

Un mercato relativement calme à l’étranger

Enfin, à l’étranger, en dépit de l’incessant regain d’interêt pour le brésilien Neymar, le mercato d’hiver ne semble pas agiter les foules. Côté anglais, le profil de Mevlut Erding (Rennes) charme Newcastle qui s’intéresse également à Bong (Valenciennes), QPR a un œil sur la situation d’Alou Diarra, le milieu de terrain défensif de West Ham, K. Mangane prend la direction de Sunderland et Tottenham fait le forcing pour séduire l’attaquant sévillan Alvaro Negredo. En Italie, Dossena passe de Naples, qui officialise le renfort d’Armero, à Palerme et Willians (Udinese) attérit à l’Internacional Porto Alegre (prêt). Pour finir, le très courtisé buteur du Metalist Kharkov, Taison, s’est finalement engagé avec le Shaktar Donetsk pour un transfert de 15 millions d’euros.

Certains se réjouissent donc de cette période enrichissante d’un point de vue financier. D’autres, comme René Girard, se montrent hostiles. «C’est plus fait pour les agents que pour nous. Pour nous, c’est la merde» lâchera l’entraîneur héraultais furieux. À tort ou à raison?

Emeric Caumet

Photo: Source Wikimedia commons, Licence CC.