Hier à minuit s’est clos le mercato hivernal. Chaque année on parle de le supprimer, mais il est encore là, et certains clubs en profitent pour faire des affaires. Retour sur les gros coups de cette période de transferts.

 

  • En France

 

Yohan Cabaye de Newcastle au PSG. C’était le gros feuilleton de cet hiver côté parisien, entre Cabaye et Pjanic, pour créer la concurrence au milieu. Le Romain étant déclaré intransférable par son club, c’est l’international français (sélectionné pour la première fois par Laurent Blanc en 2011) qui débarque dans la capitale pour 24M. Il est d’ailleurs entré en jeu hier lors de la victoire parisienne à Bordeaux, et s’est illustré par une tête sur le poteau.

L'international français rejoint le PSG. Photo: football.ua - Licence CC

L’international français rejoint le PSG.
(Photo: football.ua/Licence CC)

 

Dimitar Berbatov de Fulham à Monaco. A la recherche d’un attaquant pour pallier à la blessure longue durée de Radamel Falcao, l’AS Monaco a enregistré dans les derniers instants du mercato le prêt de l’attaquant bulgare. Son expérience pourrait faire la différence au vu de la jeunesse de l’attaque du rocher.

Guillaume Hoarau du Dalian Aerbin aux Girondins de Bordeaux. A la recherche d’un élément pour renforcer son attaque, le club de Jean Louis Triaud s’est attaché les services de Guillaume Hoarau, libre de tout contrat et désireux de retrouver la ligue 1, pour 6 mois.

 

  • En Angleterre

 

Juan Mata de Chelsea à Manchester United. Longtemps annoncé au PSG lui aussi, c’est un virage à 180° qu’a pris l’espagnol en s’engageant chez les Red Devils pour 44,5M. Titularisé dès mardi dernier contre Cardiff, il n’a pas tardé à démontrer qu’il se fondait très bien dans le moule mancunien, en soutien de Van Persie.

Mata, courtisé par le PSG, rejoint finalement United (Photo: Tomofumi Kitano/Licence CC)

Mata, courtisé par le PSG, rejoint finalement United (Photo: Tomofumi Kitano/Licence CC)

Kim Kallström du Spartak Moscou vers Arsenal. Les gunners, fidèles à leur volonté d’associer à leurs jeunes milieux des joueurs d’expérience, poursuivent sur leur lancée en recrutant en prêt de 6 mois l’ex lyonnais de 31 ans. Connu pour sa lourde frappe du gauche, il servira sûrement en cas de défense regroupée.

 Kurt Zouma, de Saint-Étienne à Chelsea. Gros coup de l’équipe de Mourinho qui a engagé le très prometteur défenseur central de Saint-Étienne pour 14,5M. Il restera cependant dans le Forez sous forme de prêt jusqu’à la fin de la saison. De même, l’ASSE a enregistré en prêt le retour de Joshua Guilavogui, en manque de temps de jeu à l’Atletico.

  • En Italie

 

Rami, Taarabt, Essien et Honda vers l’A.C Milan. Grosse activité sur le marché des transferts pour le club lombard, à la peine en Série A, et qui se renforce donc en défense et au milieu. Le club de la capitale italienne n’aura rien déboursé puisque Rami et Taarabt sont prêtés respectivement par Valence et QPR (avec une option d’achat de 7M pour le dernier), et Essien et Honda sont arrivés libres.

Le Milan AC très actif cet hiver, notamment avec l'arrivée de Rami (Photo: football.ua/licence CC)

Le Milan AC très actif cet hiver, notamment avec l’arrivée de Rami (Photo: football.ua/licence CC)

 

  • En Allemagne

 

Robert Lewandowski de Dortmund vers le Bayern. Coup de massue pour les supporters du BVB puisque leur buteur phare (qui avait notamment inscrit un quadruplé contre le Real en demi finale de Ligue des Champions) a été annoncé officiellement au Bayern Munich à la fin de la saison. Pire, le joueur étant en fin de contrat, les Munichois ne débourseront pas un centime pour s’attacher les services de la star polonaise.

Le "serial buteur" du BVB rejoindra le Bayern à la fin de la saison (Photo: Eastfrisian/licence CC)

Le “serial buteur” du BVB rejoindra le Bayern à la fin de la saison (Photo: Eastfrisian/licence CC)

Kevin De Bruynes de Chelsea vers Wolfsbourg. Record pour le club allemand qui a dû demander à Volkswagen, son principal investisseur, les fonds pour le transfert. Le club a donc déboursé 21,5M pour engager le milieu offensif belge, courtisé notamment par Dortmund et le Bayer Leverkusen.

 

  • En Espagne

 

Calme plat en Espagne, où le Real et le Barça sont restés inactifs. Seuls l’Atletico Madrid, Valence et le Bétis Seville se sont agités, mais pas de gros coup.

 

Antoine Ballet