Initialement lancé en Angleterre en 1947, le Subbuteo se retrouve dans les magasins français après près d’une décennie d’absence. Plus qu’un simple jeu, le football sur table possède des fédérations nationales et internationales et fait l’objet de compétitions sérieuses et acharnées. Nous avons pu assister au Grand Prix National de Champs sur Marne.

 

Le Subbuteo est arrivé en France à la fin des années 1950. (Photo L.B. pour ParlonsInfo)

Le Subbuteo est arrivé en France à la fin des années 1950. (Photo L.B. / ParlonsInfo)

 

Ils sont une quarantaine – venus de cinq clubs différents de région parisienne mais aussi de Normandie ou de Bretagne -  à se presser autour de deux rangées de tables dans une salle du gymnase de Champs sur Marne. Si les âges sont divers, on ne peut s’empêcher une large surreprésentation masculine. C’est ce que nous confirme Thomas Ponté, jeune président de la Fédération Française de Football de Table Sport : le joueur moyen selon lui est “un homme de quarante ans” qui joue parfois depuis plus de quinze ans.

 

De véritables compétitions opposant des joueurs passionnés

Ce qui est certain, c’est que la compétition n’est pas prise à la légère par les joueurs qui s’affrontent durant deux mi-temps de 15 minutes sur des tables sur lesquelles sont fixés des tapis de jeux représentant un terrain de football. Seule différence avec les marquages d’un véritable terrain de football, une “zone de but” dans laquelle doit impérativement se trouver le joueur s’il veut tenter une frappe.

 

Concentration et technique sont requises pour un bon joueur de football de table (Photo L. B. / ParlonsInfo)

Concentration et technique sont requises pour un bon joueur de football de table (Photo L.B. / ParlonsInfo)

Les joueurs manient les figurines de joueurs avec une dextérité et une précision remarquables. En observant différents matchs, on se rend compte que chaque joueur développe son style de jeu, qu’une part de stratégie et de concentration est nécessaire pour contrer au mieux les attaques de l’adversaire. Les figurines elles-mêmes ne sont pas exactement les mêmes que celles qu’on pourrait acheter dans une boite de Subbuteo vendue dans le commerce. Issues d’autres fabricants, essentiellement italiens, elles sont plus adaptées à une utilisation compétitive. Les joueurs en prennent le plus grand soin, allant même jusqu’à les lustrer avant le match et durant la mi-temps.

 

Vers un regain en popularité du football de table en France ?

Le football de table fait aussi l’objet de compétitions internationales, individuelles et par équipes. Les Français ont été bons mais ont récemment connu un déclin laissant les Italiens, les Belges ou les Espagnols dominer les tournois internationaux de ces dernières années.

Quand le jeu Subbuteo a disparu des rayons à la fin des années 1990, le nombre de joueurs a baissé en France. Les tournois féminins notamment ont peu à peu disparu. Thomas Ponté garde cependant bon espoir de voir un regain de popularité de son sport dans les années à venir suite à la remise en vente cette année du jeu Subbuteo. Pour plus d’information, les personnes intéressées peuvent se rendre sur le site de la FFFTS.

Ludovic Bayle et David Bolton